Stage 4: S'entrainer a s'entrainer

Principaux objectifs

Développer les habiletés spécifiques au squash. Commencer à bâtir « l’engin » de performance:  travailler la vitesse et introduire la musculation.

Les clubs et les programmes provinciaux; les écoles et les programmes de loisirs communautaires.

Qui

Les entraineurs provinciaux, les entraineurs ou professionnels de clubs, les instructeurs des programmes de loisirs communautaires.

Nombre total d’heures d’entrainement et de compétition

4-6 heures par semaine.

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Rapport entraînement-compétition

• Allouer 60%du temps à l’entrainement et 40%à la compétition (augmentation de la présence dans les tournois). Même si les joueurs choisissentle squash à titre d’activité sportive principale, il estimportant qu’ils pratiquent un autre sport. On peutintroduire les joueurs à la compétition nationale pendant cette phase, dépendamment de l’âge de développement du joueur.

Périodisation

• Une périodisation simple, avec une évaluation et une progression à chaque semestre.

Habiletés techniques

• Se concentrer sur le perfectionnement des habiletés spécifiques au squash.
• Mettre davantage l’accent sur les déplacements sur le terrain.
• Continuer à acquérir et perfectionner les rudiments de la frappe, c.-à-d. la hauteur, la vitesse, la distance, la direction et l’effet.
• Continuer à travailler la correction des erreurs.
• Programmes de reconnaissance des habiletés

Habiletés tactiques

• Introduire le concept de stratégies d’ouverture et de fermeture selon les déplacements de l’adversaire sur le terrain (ex. : stratégie d’ouverture du terrain pour les adversaires plus lents et stratégie de fermeture pour les adversaires plus rapides).
• Commencer à reconnaître les forces et faiblesses de soi-même et de ses adversaires.
• Commencer à développer les habiletés de reconnaissance des modèles.
• Identifier et corriger les erreurs tactiques et stratégiques pendant le jeu.

Caractéristiques physiologiques/physiques

• Les garçons et les filles connaissent leur rythme de croissance maximal pendant cette phase.
• Le taux de masse grasse augmente chez les filles en raison des changements hormonaux.37
• La ménarche apparaît normalement environ 12 mois après le pic de croissance rapide-soudaine (PCRS), la plus importante augmentation de la taille pendant la croissance.
• LePCRSsurvient normalement entre onze ans et demie et douze ans et demie chez les filles, et à
environ quatorze ans et demie chez les garçons.
• PendantlePCRS(pousséede croissance), on observe normalement une croissancedespieds et des mainsd’abord,puisdes jambes etdesbras.
• Tout comme dans les premières phases, le squelette demeure fragile, particulièrement les os longs.
• Laperformance risqued’être affectéeparles effetsde la croissance rapide surla coordination, la force absolue etrelative, la vitesse et l’endurance. Toutefois, cettephase est sensible au développementdes capacités aérobiques etde la souplesse (flexibilité). Deplus, vers la finde cette phase, onpeut observerdes gains au niveaude la force etde la vitesse-endurance en mettantl’accès sur ces capacitéspendantl’entrainement.

Habiletés psychologiques

• Les athlètes devraient participer à des séances structurées d’entrainement des habiletés psychologiques intégrées à leur horaire d’entrainement.
• Encourager les joueurs à faire appel régulièrement aux habiletés psychologiques.
• Optimiser la qualité de jeu pendant les séances d’entrainement en sensibilisant les joueurs à leurs meilleurs états de performance mentale.
• Utiliser l’imagerie positive pour aider les joueurs à raffiner leurs habiletés (ex : imaginer un amorti et son effet lorsqu’il est bien exécuté) et pour les motiver (ex : imaginer un retour en force après avoir connu un match difficile).
• Se fixer plusieurs objectifs à court et à long terme.
• Introduire les objectifs liés aux résultats (ex : se classer parmi les trois premiers joueurs lors d’une compétition).
• Introduire la planification de performance et le développement des plans de pré-compétition.

Activités auxiliaires

• Les joueurs continuent à découvrir l’importance d’une nutrition adéquate par le biais de programmes éducatifs progressifs qui fournissent des suggestions pratiques pouvant être intégrées quotidiennement au mode de vie actif des joueurs.
• L’échauffement, les activités de récupération et les phases de repos devraient être bien établis et
intégrés au programme général.

Compétition

• Les programmes de club offrentla possibilité de jouer des matchs juniors dans une ligue interclub.
• Squash à l’école
• Se déplacer dans les autres clubs et villes de la province
• Sensibilisation au jeu par équipes et aux compétitions mixtes
• Contingents provinciaux et nationaux (vers la fin de la phase)
• Jeux provinciaux et Jeux du Canada (vers la fin de la phase)
• Camps provinciaux/nationaux/de club
• Programme de mentorat(avec un membre adulte) de leur âge et du même sexe : plusieurs matchs avec les résultats des matchs.
• Les tournois peuvent durer une journée.
• Se concentrer surles épreuves pour novices (participants de première année).
• La participation pourrait se faire au sein d’un club, ou on pourrait organiser un championnat communautaire pour différents groupes d’âge