Stage 5: S'entrainer a faire de la competition

Principaux objectifs

Optimiser la préparation spécifique au squash. Spécialisation du joueur au squash.

Programmes d’entrainement provinciaux et nationaux.

Qui

Entraineurs et professionnels de club, entraineurs de niveau 3 du PNCE et les entraineurs provinciaux.

Nombre total d’heures d’entrainement et de compétition

11-15 heures par semaine.

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Rapport entraînement-compétition

• Allouer 35 % du temps à l’entrainement et 65 % à la compétition (40 % matchs de tournois, 25 % matchs de pratique et exercices de compétition). On initie les joueurs à la compétition internationale (dépendamment de leur âge de développement).

Périodisation

• Périodisation pendant toute l’année pour intégrer les calendriers de compétition nationaux et internationaux, les tournées et les camps d’entrainement.

Habiletés techniques

• approfondir les habiletés spécifiques au squash
• maximiser les forces : développement axé sur les habiletés acquises par l’athlète pendant cette phase
• insister davantage sur la technique de performance sous pression
• optimiser les habiletés spécifiques au squash tout en apprenant à compétitionner

Habiletés tactiques

• Poursuivre le développement des habiletés de reconnaissance des routines et d’analyse de la situation.

Caractéristiques physiologiques/physiques

• les jeunes atteignent normalement leur taille adulte pendant cette phase (filles vers 17-18 ans, garçons vers 19-20 ans).
• La présence de testostérone augmente le potentiel d’accroissement de la masse musculaire
(particulièrement chez les garçons), ainsi que la réaction positive à l’entrainement de la vitesse et de la puissance.
• Tous les systèmes physiologiques majeurs de l’athlète sont bien ancrés au début de cette phase,
alors on peut introduire les régimes d’entrainement destinés aux adultes tout en étant adaptés à
l’historique d’entrainement de l’individu et à son stade de développement.
• Le squelette réagit favorablement aux charges d’entrainement adéquates et aux directives.

Habiletés psychologiques

• Poursuivre les séances structurées et planifiées d’exercices mentaux (ex : détermination des
objectifs, verbalisation intérieure positive et imagerie)
• Les joueurs devraient évaluer leurs états psychologiques et leurs stratégies de performance.
• Améliorer la résistance mentale en améliorant certaines habiletés psychologiques spécifiques (ex : la focalisation, se placer en état de relaxation ou d’éveil) pour aider les athlètes à gérer les distractions, améliorer la concentration et maximiser l’état de performance mentale optimale.
• Les athlètes devraient avoir recours à l’imagerie à un niveau avancé et pour toutes les fonctions possibles (habiletés, stratégies, éveil, gérer les défis, victoire).

Activités auxiliaires

• Les joueurs ont adopté des stratégies de nutrition claires et précises.
• Les éléments spécifiques touchent les camps d’entrainement, les voyages, les pays étrangers et la récupération.
• Les activités d’échauffement et de récupération et les phases de repos sont bien définies et intégrées au programme général.

Compétition

• Programme d’un club de squash
• École du squash
• Équipes provinciales et nationales
• Jeux du Canada
• Tournée compétitive
• Camps provinciaux/nationaux/de club
• Programme de mentorat avec un adulte
• Contingent Espoir
• Championnats du monde universitaires
• Championnats du monde juniors
• Championnats panaméricains juniors
• Championnats panaméricains
• Club, ou on pourrait organiser un championnat communautaire pour différents groupes d’âge